HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Besançon confirme, Nantes se relâche et Nice s’arrache pour la 7ème place

Les matchs retours se sont joués ce week-end pour désigner les places finales à l’issue des play-offs. Besançon a confirmé sa victoire à l’aller avec un court succès (26-25) contre Chambray et monte sur le podium. Nantes avait une belle avance mais c’est fait peur en s’inclinant 21-25 contre Paris 92 et aurait pu perdre leur 5ème place. De son côté, les Niçoises ont réussi à renverser Bourg-de-Péage (30-26) pour remonter à la 7ème place.

Les matchs allers avaient vu toutes les équipes qui jouaient à l’extérieur s’imposer. Cette fois, les mieux classées ont connu des fortunes diverses mais la hiérarchie a été globalement respectée à l’issue de ces confrontations. Seule Nice est passé devant Bourg-de-Péage pour la 7ème place.

Besançon assure le podium

Besançon a remporté les confrontations qui comptaient contre Chambray. Battu en Coupe de France et deux fois en championnat, les Franc-Comtoises avaient su l’emporter 27-25 à Chambray. Elles ont récidivé avec une victoire étriquée 26-25 à domicile. Après plus de 8 mois de huis-clos, les Bisontines ont pu rejouer devant leur public. Les joueuses de Raphaëlle Tervel prennent tout doucement le match en main après que les deux équipes se soient longtemps observées. Les Bisontines sont emmenées par l’ailière Chloé Valentini et l’arrière Lara Gonzalez qui permettent à Besançon de bien finir le premier acte. Chambray reste au contact des Franc-Comtoises avant la mi-temps (13-11).

>> A LIRE AUSSI :Besançon, Nantes et Bourg-de-Péage prennent une option dans le match de classement

Les Chambraisiennes reviennent un peu mieux au retour des vestiaires mais les Bisontines contiennent les attaques de Djénéba Touré et Jovana Stoiljkovic. Comme au match aller, les Bisontines Alizée Frécon et Lucie Granier font le spectacle et marquent des buts dans une ambiance irrespirable. La jeune Franc-Comtoise Kiara Tshimanga vient libérer les siennes avec un dernier but qui confirme la victoire de Besançon sur les deux matchs (27-25, 26-25). Ce succès permet à Besançon de conserver sa place sur le podium derrière Brest et Metz. Les Chambraisiennes terminent 4ème et c’est déjà une satisfaction pour le club puisque c’est le meilleur classement de son histoire.

Nantes a pris des risques contre Paris 92

L’avantage confortable de l’aller a bien fondu du côté de l’Île de Nantes. Les Nantaises avaient réalisé une très bonne deuxième mi-temps à l’aller pour prendre 6 points d’avance contre les Parisiennes (21-27). Les Parisiennes font le meilleur démarrage en marquant les deux premiers buts (0-2, 3’) mais les Nantaises restent vigilantes (3-3, 6’). Dans un match serré, les deux équipes n’inscrivent aucun but pendant plus de 5 minutes à cause d’une imprécision offensive. Les deux équipes ne se lâchent pas au tableau d’affichage malgré les buts de la Parisienne Veronika Mala (4 buts) et des Nantaises Blandine Dancette et Nathalie Hagman, toutes les deux à 5 buts. Les Parisiennes n’arrivent pas à creuser l’écart dans la première période et mène d’un seul but au bout de 30 minutes (11-12).

>> A LIRE AUSSI :Camille Ayglon-Saurina prendra sa retraite sportive ce dimanche

C’est en seconde mi-temps que les Franciliennes vont commencer à prendre leurs aises grâce aux parades de leur gardienne Léa Serdarevic et ses 11 arrêts (12-15, 35’). Les récentes vainqueures de la C2 reviennent au score rapidement et passent même devant à un quart d’heure de la fin (19-17, 44’). Pour son dernier match, Blandine Dancette fait le show grâce à deux buts coup sur coup qui permettent à Nantes de respirer dans ce match indécis. Heureusement que les Ligériennes ont eu ce sursaut puisqu’elles ne marqueront qu’un seul but jusqu’à la fin du match. Les joueuses de Yacine Messaoudi saisissent l’opportunité pour tenter de rattraper leur retard mais ils leur manquent deux buts pour dépasser Nantes. Paris 92 sauve l’honneur en s’imposant 25-21 mais ne réussit pas à prendre la 5ème place qualificative en Coupe d’Europe aux Nantaises.

Nice renverse Bourg-de-Péage

Les Niçoises avaient une revanche à prendre dans la Drôme ce vendredi. Battues dans la dernière minute au match aller (31-33), les Aiglonnes ont assuré en s’imposant 26-30 contre des Péageoises trop courtes physiquement. Pourtant ce sont les locales qui commencent la rencontre tambour battant en infligeant un 4-0 à Nice. Les Niçoises ne paniquent pas et contrôlent le match. Elles jouent leur handball pour revenir et dépasser les Péageoises. Les joueuses de Camille Comte sont rapidement dans le rouge et quand le tableau d’affichage les voit revenir, sur le terrain, l’écart est abyssal.

>> A LIRE AUSSI :Brest crée l’exploit et remporte (enfin) le Championnat de France

Les Niçoises, plus fraîches physiquement, prennent le dessus et rentrent au vestiaire avec une avance d’un but (14-13). Marija Janjic (9 buts) et Noémie Lachaud (7 buts) portent Nice offensivement tandis que les Péageoises peuvent compter sur Alexandra Do Nascimento (8 buts) et leur gardienne Kristy Zimmerman (15 arrêts). Les Drômoises font illusion de rester au contact jusque dans le dernier quart d’heure (24-24, 45’) avant de céder face aux assauts niçois. Nice prend le large et vient prendre la 7ème place à Bourg-de-Péage dans cette double confrontation (31-33, 30-26).


Photo à la Une : (@BesançonHand)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page