BasketBasket : Equipe de France

Basket : La France domine une nouvelle fois l’Italie

Au lendemain de leur première victoire contre l’Italie, les Françaises rencontraient encore une fois les Transalpines ce mercredi. Les joueuses de Valérie Garnier ont remporté leur quatrième match (70-53). Un résultat qui compte, à deux mois des Jeux Olympiques.

On n’arrête plus l’équipe de France de basket. Après un double succès face à l’Espagne, les Bleues ont une nouvelle fois réalisé la passe de deux face à l’Italie lors des matchs de préparation pour l’Euro (17-27 juin). Mises en difficulté lors du premier match où elles ont dû attendre les prolongations avant de s’imposer (69-61), les joueuses de Valérie Garnier ont cette fois-ci imposé leur rythme pour remporter une victoire plus nette (70-53).

Marine Johannès fait le trou avant la pause

Toujours aussi déterminées, les Transalpines ont contraintes les Bleues à mettre de l’intensité. Moins de surprise cette fois pour les Françaises qui déploient leur jeu. Malgré de bonnes intentions, les Italiennes parviennent à s’accrocher dans les premiers quarts-temps. L’écart parvient finalement à se creuser lorsque Marine Johannès, pourtant en difficulté mardi (1/6), a fait confiance à son d’instinct et marque deux paniers à trois points, qui ont permis de faire un premier trou (35-28). Les Françaises sont rentrées au vestiaire sur ce score encourageant.

La défense bleue pallie les perte de balles

La défense tricolore se montre alors solide, en seconde partie de rencontre, à l’image de Gabby Williams. Les mains aimantées de la meilleure défenseuse de l’Euroligue ont donné confiance à la team France. Manquant souvent de précision dans le dernier geste, les bons rebonds offensifs des Italiennes ne leur ont pas suffit pour revenir au score. Pourtant, les Françaises perdent elles aussi un grand nombre de ballons (25). « Il va falloir qu’on réduise les balles perdues. On travaille, on essaie de mettre des choses en place, de prendre des automatismes pour que le jeu soit plus fluide » explique l’arrière Sarah Michel. Elles devront aussi infliger une pression offensive plus intense à leurs futurs adversaires. Le groupe France note tout de même des progrès sur le terrain depuis qu’elles n’ont fait qu’une bouffée des Espagnoles. Et ce, à deux reprises.

Fauthoux et Gaye n’iront pas à l’Euro

Nwal-Endéné Miyem, meilleure scoreuse du match avec 14 points, pointe en fin de rencontre « le potentiel » présent dans le collectif. Il est vrai que l’équipe de France a montré des atouts de combativités qu’il faudra bien sûr conserver. A Mulhouse, les joueuses ont su tenir le choc physiquement alors que cette seconde phase de préparation pour l’Euro est très intense. Les Bleues n’ont pas à bouder cette victoire, contre cette bonne nation du basket européen. Valérie Garnier, sélectionneuse des tricolores connait bien cette équipe, c’est la raison pour laquelle elle n’a pas fait jouer, ce mercredi soir, Marine Fauthoux et Aby Gaye. Un choix purement tactique sans doute puisque ce sont elles qui ont aussi été écartées du groupe pour le tournoi européen. La liste des 12 retenues pour l’Euro a été annoncé avant la rencontre.

Le festival de matchs de préparation à l’Euro ne s’arrête pas là. Les quadruples vice-championnes d’Europe devront poursuivre cette bonne lancée contre la Suède et la Turquie, dans les semaines à suivre. Un programme encore bien chargé avant l’été olympique.


Photo à la Une : (@FFBB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page