Athlétisme

Handisport – Championnats d’Europe d’athlétisme : Les Bleues au rendez-vous !

Les belles performances s’enchainent au stade de la grande métropole polonaise Bydgoszcz. La délégation tricolore est en forme, portant le nombre de médailles à 17 au soir du troisième jour. Un bon résultat qui leur permet, pour le moment, de se classer au 5ème rang mondial.

François-Elie arrache l’or

La lutte a été rude pour Mandy François-Elie, à 31 ans, elle conserve son titre sur le 200m. Ses concurrentes avaient pourtant, elles aussi, une grandes soif de médailles. Jusqu’au bout, la sprinteuse martiniquaise est restée bien lucide, arrachant dans les derniers mètres le titre européen. Elle obtient un nouveau titre international dans la catégorie T37 avec un gros chrono à 27’55. « La miraculée » (elle avait fait un AVC la veille de son bac) comme l’appelle son papa s’offre une belle victoire après une année compliquée par la pandémie.

Manon Genest s’offre une médaille d’argent

Les athlètes de la catégorie T37 (hémiplégiques) ont participé ce jeudi à un concours de longueur aux petits oignons. L’entrée de la Française, Manon Genest est extra puisqu’elle bat son record personnel en claquant un 4m51 au dernier essai. Elle l’avait annoncé, la Berrichonne souhaitait plus que tout ramener une médaille chez elle, et c’est désormais chose faite. Entourée des meilleures sauteuses du monde, la Tricolore s’est amusée, elle s’est même accordé le luxe d’aller chercher, à plus de 17 cm de son précédent record de France, sa concurrente polonaise. Destinée à recevoir le Bronze, Genest s’est fait le plaisir de décrocher, sur le fil, le métal argenté.

Delya Boulaghlem et Nantenin Keita en bronze

Pour sa première participation aux Europe, Delya Boulaghlem décroche le bronze sur 100m T1 (déficient visuel). Une belle performance synonyme de première médaille internationale pour la championne de France en titre du 400m haie et sa guide Clerc Farah. Elles avaient déjà battu le record de France en 13’40 lors de leur demie finale, améliorant assez le record personnel de Delya de plus de cinq dixièmes. En longueur, elle améliore sa meilleure marque avec 4m28, à dix centimètres de plus que la précédente. Elle participera au concours final ce week-end.

Le 400m a lui aussi sourit au clan tricolore puisque Nantenin Keita boucle son tour de piste en 57’50. L’athlète franco-malienne s’accorde la troisième marche du podium dans la catégorie T13. On peut dire qu’à 36 ans, la championne paralympique en titre nous a montré qu’elle était encore bien en forme, ce vendredi matin.


Photo à la Une : (@HandiSportEDF)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page