ActualitésAthlétisme

Athlétisme : Gidey Letendebet s’offre le record du monde d’Hassan sur 10 000m

Voilà deux jours que Sifan Hassan avait dans sa poche le record du monde du 10 000 m. La Néerlandaise semblait alors sur le toit du monde, mais c’était sans compter sur Letensebet Gidey. Ce mardi, l’Ethiopienne a coiffé Hassan au poteau et s’est adjugée le nouveau record du monde en 29’01’03.

Il y a à peine 72h, Sifan Hassan affolait les amateurs de sport en réalisant un temps record en 29’06’82 sur 10 000 mètres. Chacun y allait de son petit commentaire face à la domination des athlètes éthiopiens, qui s’offrent des nouveaux records mondiaux très régulièrement. Et ce n’est pas la piste rapide d’Hengelo qui les ralentira, c’est là-bas que Gidey Letendebet a couru son 10 000m historique lors des qualifications olympiques éthiopiennes. Le précédent record avait été, lui aussi, réalisé sur la piste hollandaise. Les deux athlètes ont été aidées des faisceaux de lumières bleues indiquant la base du record du monde. Une pratique devenue courante puisque les quatre records féminins et masculins du 10 000 m ainsi que ceux du 5 000 m, sur l’année passée, ont été couru avec la présence de ces lampiotes. Ce sont ces nouveaux « lièvres automatiques » qui remplacent rapidement les lièvres dits classiques au bout d’un certains nombres de tours. Ceci ajouté aux pointes nouvelles générations (composée d’une lame en carbone sous le talon), le résultat est sans appel : les records pleuvent. Non sans faire parler, toutefois.

>> A LIRE AUSSI : Record du monde du 5 km mixte pour Beatrice Chepkoech

Recordwoman du monde du 5000 m

A 23 ans, la meilleure performeuse mondiale de tous les temps sur 10 000 m est déjà détentrice d’un autre record du monde. A Valence en 2020, elle était parvenue à effacer le record du 5000 m en 14’06’62, appartenant à Tirunesh Dibaba depuis 2008. Les performances hors du commun apparaissent depuis comme convoitise ultime pour la championne. « Je souhaite essayer de nouveau de battre le record en passant sous les 29 minutes » annonce-t-elle après sa course. La médaillée d’argent aux championnats du monde de Doha en 2019, derrière une rivale pas comme les autres, Sifan Hassan, a soif de résultat. Le face à face entre les deux concurrentes, qui semblent, à ce jour, avoir tuer la compétition, aura bien lieu. Dans le stade de Tokyo, elles ne pourront compter ni sur les lièvres, ni sur les diodes lumineuses pour créer l’exploit.


Photo à la Une : (@GettyImages)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page