HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

Handball : Les Neptunes de Nantes sortent de mer

Le club nantais fait sa révolution. Nantes Handball a changé son nom et devient les Neptunes de Nantes. Ce changement de nom s’accompagne d’une nouvelle identité visuelle et de nouvelles ambitions.

Le club nantais est peut-être encore sur son petit nuage après son titre européen mais il est maintenant symbolisé par un dieu. Le Nantes Atlantique Handball laisse place aux Neptunes de Nantes. Cette année, les Nantaises ont été portées par les vagues du succès pour aller décrocher le premier titre de son histoire. De quelle manière, elles ont remporté la Ligue européenne, la deuxième Coupe d’Europe derrière la Ligue des Champions. Les joueuses de Guillaume Saurina ont également terminé 5ème du championnat et finaliste de la Coupe de France. Une saison exceptionnelle mais qui n’est qu’une étape pour le club dirigé depuis janvier 2021 par Yoann Choin-Joubert, le patron du groupe Réalités (groupe nantais de promotion immobilière).

>> A LIRE AUSSI :Sensationnel, le Nantes Atlantique Handball s’offre le premier titre continental de son histoire

Le changement d’identité visuelle fait figure d’étapes dans ce processus. Les Neptunes de Nantes font référence à la devise de la ville « Favet Neptunus Eunti » (« Que Neptune favorise le voyageur »). Un nom qui rapproche encore un peu plus le club de son patrimoine. « On avait envie que le nom du club représente davantage quelque chose sur le territoire, explique Yoann Choin-Joubert. C’est une nouvelle identité qui met en valeur la femme, la performance. Ça va aider le club et donc aider les joueuses. »

Nouvelle identité pour un nouveau projet

Pour accompagner les joueuses, les Neptunes pourront donc compter sur le trident du dieu de la mer et de sa femme Amphitrite présente sur le nouveau logo. La couleur rose emblématique du club nantais reste au cœur de l’écusson et de cette nouvelle identité visuelle. Marian Buron, responsable communication des Neptunes affirment : « On veut créer une vraie marque avec un seul nom très fort. » Dans cette identité, on retrouve également une forte inspiration des équipes américaines avec le nom de la ville précédée par un symbole.

>> A LIRE AUSSI :Guillaume Saurina prolonge jusqu’en 2024 avec Nantes

Ce changement n’est pas encore terminé puisque le nouveau site est en ligne mais la boutique sur Internet n’est pas encore prête. Le maillot devrait également arriver cet été pour arborer les nouveaux symboles du club. Ce changement d’identité représente l’ambition de passer un cap. Les nouveaux actionnaires visent la qualification en Ligue des Champions « d’ici trois ou quatre ans » pour dépasser les grosses écuries comme Brest et Metz. Pour cela, le budget augmentera l’année prochaine passant de 1,8 million à 2,2 millions d’euros. Les finances du club ligérien s’appuient sur le groupe Réalités mais le club veut devenir autonome. Yoann Choin-Joubert indique : « L’ambition à moyen terme est de trouver un modèle économique permettant de se désintoxiquer des aides publiques et du nouvel actionnaire. »

Les Neptunes joueront-elles dans une nouvelle salle ?

Les Neptunes souhaiteraient également quitter leur salle actuelle de Mangin-Beaulieu, propriété de la ville de Nantes, pour leur salle privée. Le club voudrait construire une nouvelle salle avec 3000 places (600 de plus qu’actuellement) dans la métropole. « J’aimerais bien qu’on puisse inaugurer un temple du sport féminin à Nantes, déclare le président du club. Un lieu chaleureux, sécurisé, où le public serait proche des joueuses, avec une bien meilleure expérience VIP. Avec aussi tout ce qui va autour de la bulle de performance : la santé, l’hébergement… »

Le site ne sera peut-être pas au cœur de la cité des Ducs de Bretagne car le choix du lieu n’a pas encore été déterminé. En tout cas, le club nantais espère voir sa salle livrée en 2024, une année symbolique pour le sport français avec les Jeux Olympiques à Paris.

>> A LIRE AUSSI :3 choses à retenir de la carrière de Camille Ayglon Saurina

Yoann Choin-Joubert est conscient de la difficulté de ce projet : « C’est très serré mais c’est possible. C’est la qualité de la coopération avec les collectivités qui fera la différence. Nous, on a l’ambition et les moyens de le faire. C’est un investissement important mais ce sera un actif qui consolidera le club. »

Avec tous ces changements, les Neptunes de Nantes ont pour ambition de progresser et de changer de statut. Avec les dieux derrière elles, les Nantaises comptent bien surfer sur leur dynamique pour monter au sommet.


Photo à la Une : (@NeptunesNantes)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page