Rugby : Elite 1

Rugby : L’ex capitaine des Bleues Gaëlle Mignot raccroche les crampons

Ancienne capitaine de l’Equipe de France, Gaëlle Mignot à annoncé ce dimanche qu’elle mettait un terme à sa carrière. La défaite de son club de Montpellier en demi-finale du championnat d’Elite 1 contre l’ASM Romagnat, était le dernier match de la carrière de la talonneuse.

A 34 ans, et après 24 ans d’amour pour le rugby, Gaëlle Mignot à décidé de quitter les terrains. C’est sur une franche déconvenue que l’histoire entre Montpellier et la Périgourdine. Pourtant tenante du titre, l’équipe héraultaise s’est inclinée 20 à 16. L’ASM disputera la finale contre le club de Blagnac, devant les supporters de ce dernier. Ce n’est sûrement pas cette déception qui a poussé la joueuse à raccrocher les crampons mais plutôt une envie d’autre chose. Pensionnaire du Montpellier Rugby Club depuis 2007, elle y était restée jusqu’à l’année 2017. Ensuite, elle avait eu une courte expérience en Angleterre, avec l’équipe de Richmond avant de revenir la saison suivante dans l’Hérault.

>> A lire aussi : Caroline Boujard (Montpellier Rugby Club) : « Le rugby féminin évolue de jour en jour »

70 capes avec les Bleues

Gaëlle Mignot a connu sa première sélection avec les tricolores à 23 ans lors de la coupe du monde 2010. Capitaine de l’équipe de France pendant 3 ans, elle a vécu la victoire des Françaises au tournoi des 6 nations de 2014, le brassard autour du bras. Année merveilleuse pour la France puisque les filles sont parvenues à remporter le Grand Chelem ! La Coupe du monde 2017 a été le dernier grand évènement que « La Truffe » a pu expérimenter en tant que Capo. La France s’était arrêtée en demi-finale contre l’Angleterre (20-3). Elle avait déjà soulevé le trophée de championne de France en 2013, pour la premier fois avec son club de coeur.

Désormais, Gaëlle Mignot se tourne vers une nouvelle page de sa vie. Elle est devenue récemment entraineuse des espoirs du MHR, une sacrée responsabilité pour la sportive qui doit gérer de jeunes rugbymans de 18 à 20 ans. Pour autant, rien ne semble véritablement lui faire peur, elle mène sa carrière professionnelle d’une main de maître. C’est dans le coaching sportif qu’elle imagine son futur, dans les années à venir.


Photo à la Une : (@IconSport)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page