HandballHandball : Equipe de FranceSur la route de Tokyo

Handball : Les Bleues retrouvent un peu de force

Dans le camp Tricolore, les blessures coulent à flot lors de la préparation olympique. Olivier Krumbholz a tout de même retrouvé deux de ses joueuses, lundi, Estelle Nze Minko et Méline Nocandy. Mais avec deux autres blessées ces derniers jours, le collectif bat de l’aile.

C’est une bonne nouvelle. Méline Nocandy et Estelle Nze Minko vont retrouver le chemin d’une préparation olympique « normale » après leur blessure. La demi-centre s’était blessée à la cuisse et l’arrière polyvalente au pied. Elles avaient manqué les deux matches de préparation face à la Norvège (défaite 30 – 21 et nul 28 -28). Elles font leur grand retour, et apportent un peu de fraîcheur au collectif qui traînait la patte depuis quelques jours à l’entraînement.

Mais ça reste compliqué, sans les gauchères Océane Sercien-Ugolin (blessée à la cheville) et Alexandra Lacrabère (blessée aux adducteurs) qui sont encore au repos. Même si le sélectionneur, Olivier Krumbholz espère les retrouver pour le dernier stage de préparation à Koshu, il est nécessaire pour l’instant de trouver des solutions au cas où. « On se prépara à jouer avec une droitière en arrière droite, et à faire monter en charge Laura Flippes sur la base arrière. On se prépare à tous les scénarios », explique-t-il à l’Équipe.

Deux nouvelles têtes

Le sélectionneur a fait appel à deux petites nouvelles : Emma Jacques et Tamara Horacek. « On n’a pas envie de tirer sur la corde, de refaire s’entraîner des gens qui sont un peu justes », avertit-il. Ces deux Bleues supplémentaires seront de passage lors du dernier stage en France (à Créteil) du collectif. Elles serviront de partenaires d’entraînement, pour éviter des blessures supplémentaires et ménager les 17 joueuses (15 + 2 remplaçantes) qui s’envoleront pour Tokyo dans la nuit de mercredi.


Photo à la une : (@FFHB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page