TennisTennis : WTA

Wimbledon : Ashleigh Barty décroche son deuxième titre du Grand Chelem

Au terme d’une lutte acharnée et d’un bras de fer intense, la numéro un mondiale à la WTA, Ashleigh Barty,a remporté son deuxième tournoi du Grand Chelem suite à son succès en finale face à la Tchèque Karolina Pliskova (6-3, 6-7, 6-3). Sur le gazon de Wimbledon, l’Australienne s’est imposée en patronne à l’issue d’une quinzaine parfaitement menée.

La nouvelle reine de Wimbledon, c’est bien elle. Ashleigh Barty. Après 41 ans et Evonne Goolagong, une nouvelle Australienne s’est hissée sur la première marche du Grand Chelem londonien. La n°1 mondiale a assumé son statut. tout au long de la quinzaine en Angleterre et a remporté la finale en trois sets face à la Tchèque Karolina Plisokva (6-3, 6-7, 6-3). Malgré un service quelque peu défaillant, elle a remporté le deuxième tournoi du Grand Chelem de sa carrière après Roland-Garros en 2019, et succède à la Roumaine Simona Halep, victorieuse de Wimbledon en 2019.

>> À LIRE AUSSI : Ashleigh Barty et Karolina Pliskova se donnent rendez-vous en finale

Une finale irrespirable

Une chose est sûre, les spectateurs présents dans les travées pour venir assister à cette grande finale n’ont pas été déçus. Les deux joueuses se sont livrées une bataille de tous les instants et le suspense a été entier du début à la fin. Après la perte du premier set, la Tchèque a profité du manque de sérénité de la numéro 1 pour revenir dans le deuxième set. Alors que dans a première manche, son service laissait à désirer, elle a réglé le tir avec notamment 5 aces. L’Aussie a manqué de cran au moment de conclure, surtout lorsqu’elle menait 5-5, 40-0. Karolina Pliskova, complétement libérée, a joué très fort et a enchaîné les coups droits. Dans le tie-break, elle a pu compter sur l’aide du filet (deux lets favorables). L’Australienne a enchaîné les fautes laissant la dauphine offrir un 3e set au public du Centre Court (7-6, 49 minutes). Tout était à refaire.

Après cette manche tendue, Ashleigh Barty s’est ressaisie pour ne pas laisser partir son rêve. Elle a retrouvé la force de son jeu et son coup de prédilection, son slice de revers. Utile, puisqu’elle a réalisé le break d’entrée de jeu pour rapidement mener 3-0. Une folle bataille du fond de court, des jeux accrochés et de longs échanges rythment cette fin de partie. Mais rien ne fera revenir Karolina Pliskova au score. Il aura fallu 39 minutes (6-3), pour que l’Australienne remporte ce tournoi si cher à son cœur. Un rêve d’inscrire son nom au All England Fame, après avoir triomphé chez les Juniors en 2011. Dans l’ombre depuis plusieurs mois grandement chamboulés par la crise sanitaire, Barty est bel et bien de retour au plus haut niveau. Pour le plus grand bonheur des fans de la balle jaune …


Photo à la une : (@Wimbledon)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page