ActualitésDiversSki-Glace

JO d’hiver 2026 : Bienvenue à l’épreuve du ski-alpinisme

Le Comité International Olympique l’a annoncé ce mardi, le ski-alpinisme sera au programme des Jeux d’hiver 2026 à Milan-Cortina. Le comité d’organisation italien a soumis l’idée, qui a été acceptée.

C’était dans les tuyaux depuis quelques temps, c’est maintenant officiel. Le ski-alpinisme sera de la partie dans cinq ans à Milan-Cortina. Déjà introduite aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Lausanne en 2020, cette nouvelle discipline de montagne sera désormais accessible pour les plus grands. Depuis peu, le CIO laisse la possibilité aux villes-hôtes de proposer des nouvelles disciplines si elles sont à la fois « spectaculaires » et « culturellement pertinentes pour le pays hôte et au-delà ». Le ski-alpinisme étant très développé en Italie et en pleine expansion à travers le monde, l’instance olympique a jugé bon d’introduire aux Jeux ce sport méconnu du grand public. Avec les Alpes comme terrain de jeu, le ski-alpinisme se fondera parfaitement dans la compétition, ne nécessitant aucune infrastructure particulière.

Cette nouvelle discipline s’ajoutera donc aux quinze disciplines déjà présentes aux Jeux d’hiver (depuis 1998 et l’introduction du snowboard aux JO de Nagano au Japon). Le ski-alpinisme comptera cinq épreuves à Milan-Cortina : sprints femmes et hommes, courses individuelles femmes et homme et relais mixte. 48 qualifiés se disputeront ces épreuves.

Le choix de mettre cette discipline au programme des Jeux est un atout pour développer cette pratique mais également profiter de son essor car selon le CIO, le ski-alpinisme représente « 15 % du marché de la neige et du ski. » Un choix qui profite également aux natifs des Alpes et notamment aux Italiens qui monopolisent les podiums européens, et même mondiaux. Côté français, les tricolores ne sont pas les plus démunis dans cette discipline. En effet, la Française Axelle Gachet-Mollaret a remporté la compétition du Grand Globe 2021 et son compatriote, Thibault Anselmet, a pris la 2ème place du classement général de la Coupe du monde chez les hommes.

À LIRE AUSSI >>Anne-Chantal Pigelet-Grevy élue présidente de la Fédération française de ski

C’est quoi exactement le ski-alpinisme ?

Selon une définition donnée par la Fédération Française des Clubs Alpin et de Montagne, « le ski-alpinisme, à ne pas confondre avec le ski alpin, est la variante compétitive du ski de randonnée : le skieur recherche avant-tout la difficulté et la performance. Plus sportif, le ski-alpinisme ajoute aux mouvements du ski de randonnée des techniques et du matériel d’alpinisme (piolets, crampons) lors du passage de zones rocheuses et glaciaires.«

Si vous ne vous êtes toujours pas fait une idée, voici une vidéo sur le Championnat de France de 2020 à Courchevel qui pourra peut-être vous aider à y voir plus clair.


Photo à la Une : (@FFME)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page